Libération

Allan Fine

Allan Fine décrit son travail pour l'armée américaine après la libération et ses études à Munich.

Source : Musée de l’Holocauste Montréal, 1998; montage : Musée de l’Holocauste Montréal, 2017

Allan Fine est né en 1926, à Siauliai, en Lituanie. Il commence l’école secondaire avant la guerre mais ses études sont interrompues par l’invasion russe de 1940. Lorsque l’armée allemande occupe la Lituanie en juin 1941, sa maison est réquisitionnée pour des officiers allemands. La famille peut rester dans la maison, mais les parents d’Allan sont contraints de travailler pour les Allemands.

Un ghetto est créé en juillet 1941 ; tous les Juifs de Siauliai doivent y déménager. La famille d’Allan partage une maison en bois rond avec 6 autres familles. Chaque jour ses habitants sortent du ghetto afin de travailler pour l’armée allemande. De 1942 à 1944, Allan travaille dans différents camps de travail, tous rattachés au ghetto de Siauliai. Il travaille d’abord dans un entrepôt fournissant de la nourriture à l’armée allemande. Puis,  dans l’usine de sucre de Pavenciai, où il décharge des wagons de betteraves à sucre. Enfin, dans un camp où les uniformes sont nettoyés et réparés pour être renvoyés au front.

Au printemps 1944,  l’armée soviétique avance rapidement. Les Allemands déportent Allan, son frère et son père au camp de travail d’Utting, un camp satellite de Dachau. Les prisonniers y font des blocs de béton pour des aérodromes souterrains. À la fin de mars 1945, ils sont forcés de prendre part à une marche de la mort. Ils sont libérés par les Américains près de Bad Tolz le 2 mai.

Et je me suis rappelé ce que ma mère avait dit : « Peu importe ce que tu fais […], surtout ne néglige pas ton éducation ».
Allan Fine

Allan passe deux ans dans des camps de personnes déplacées en Allemagne. Après avoir terminé ses études secondaires, il fréquente l’école de médecine de Munich. Le père d’Allan et sa deuxième femme immigrent à Montréal en 1948. Allan et son frère les suivent un an plus tard. Allan est diplômé du conservatoire et il devient chanteur professionnel. Il a un fils.

Objet relié

Un cours d’ingénierie mécanique à Bergen-Belsen

Voir cet objet

Vous êtes enseignant?

Découvrez les ressources à votre disposition pour enseigner l’histoire de l’Holocauste à votre classe.

Aller vers Éducation

La libération de Buchenwald

Un événement, plusieurs perspectives.

En savoir plus