Mesures antijuives

Paul Herczeg

Paul Herczeg décrit le premier jour où il doit porter une étoile jaune.

Source : Musée de l’Holocauste Montréal, 2007

Paul Herczeg est né en 1930 à Újpest (en Hongrie). Ses parents sont des Juifs pratiquant mais aussi fiers d’être Hongrois. C’est dans cet environnement que Paul et sa sœur ont grandi. Pendant son enfance, Paul fait partie de l’Association juive des scouts et participe aux nombreuses activités sportives et culturelles de son école.

Quand les Allemands envahissent la Hongrie en mars 1944, Paul et sa famille sont contraints de s’installer dans le ghetto d’Újpest. En juillet 1944, Paul et ses parents sont déportés vers le camp de concentration d’Auschwitz (en Pologne occupée). La mère de Paul y est assassinée, tandis que son père et lui sont transférés dans un camp plus petit près de Mühldorf (en Allemagne), où ils sont assignés aux travaux forcés. Son père est mort d’épuisement et de faim. Paul est choisi pour travailler dans les cuisines du camp. Le fait de travailler dans un immeuble chauffé et de parvenir à cacher des pelures de pommes de terre sous ses vêtements contribue à sa survie.

Je me rappelle la première fois où j’ai dû porter l’étoile jaune à l’extérieur. […] Je suis rentré en pleurant.
Paul Herczeg

En mai 1945, le camp est évacué et les prisonniers sont mis dans des wagons à bestiaux en direction de Munich (en Allemagne). Ils sont libérés au début du mois de mai près de Tutzing (en Allemagne) par les Américains. Paul passe quelques mois dans le camp de personnes déplacées de Feldafing et, plus tard, il se rend à Weilheim (en Allemagne). C’est là que pendant près de deux ans il fait partie pendant deux ans d’une équipe compétitive de soccer.

Paul immigre au Canada dans le cadre du Projet des orphelins de guerre et il s’installe à Montréal en janvier 1948. Il travaille ensuite comme tailleur et devient plus tard directeur adjoint d’un commerce de détail. En 1970, il fonde son propre commerce de détail. Il se marie en 1958 et a une fille quelques années plus tard.

Paul a été un conférencier bénévole au Musée de l’Holocauste Montréal pendant vingt ans. Il a rencontré des milliers d’étudiants pour leur parler de ses expériences pendant la guerre.

Objet relié

« L'étoile jaune » de George Ehrman

Voir cet objet