Ce cache-oreilles est recouvert de deux pièces de tissus ovales aux rayures bleues et blanches des uniformes de prisonniers. Il a été porté en guise de protection par Israel Viezel lorsqu’il était assigné aux travaux forcés.

Prisonnier au camp d’Auschwitz-Birkenau

Cache-oreilles porté en guise de protection par Israel Viezel lorsqu’il était assigné aux travaux forcés. (Photo : Peter Berra)
1

Cache-oreilles porté en guise de protection par Israel Viezel lorsqu’il était assigné aux travaux forcés. (Photo : Peter Berra)

Israel Viezel est déporté à Auschwitz où il travaille dans les forêts entourant le camp. Il est éventuellement déporté au camp de Buchenwald, mais il survit. (Photo : Peter Berra)
2

Israel Viezel est déporté à Auschwitz où il travaille dans les forêts entourant le camp. Il est éventuellement déporté au camp de Buchenwald, mais il survit. (Photo : Peter Berra)

Israel Viezel : assigné aux travaux forcés à Auschwitz

Israel Viezel était originaire de Hongrie et étudiait pour devenir rabbin lorsque les nazis envahissent la région. Le 3 mai 1944, Israel fait partie d’une sélection de 8 638 Juifs de Târgu Mures, sa ville natale, déportés à Auschwitz. Il doit travailler dans les forêts entourant le camp. Il est éventuellement déporté au camp de Buchenwald, mais il survit. Ses parents, ses deux sœurs et un de ses frères ont été tués à Auschwitz.

Une nouvelle vie à Montréal

Israel Viezel immigre au Canada et s’installe d’abord au Nouveau-Brunswick, puis à Montréal. Il travaille dans plusieurs restaurants avant d’ouvrir le déli « Israel Delicatessen » sur le boulevard Décarie. La construction de l’autoroute en prévision de l’Expo 67 l’oblige cependant à le fermer. Israel part visiter son frère en Israël et y fait la rencontre de Talia, également une survivante de l’Holocauste. Ils se marient et vivent ensemble à Montréal jusqu’à son décès en 1999.

Talia Viezel a fait don de cet objet au Musée de l’Holocauste Montréal en 2013.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.