Joignez-vous aux survivants montréalais pour commémorer le 80e anniversaire de Kristallnacht, l’attaque violente organisée par l’État nazi les 9 et 10 novembre 1938. Elle marque l’intensification d’un régime de terreur contre les Juifs du IIIe Reich dans l’indifférence générale de la communauté internationale.

  • Commémoration de Kristallnacht
  • Dimanche 11 novembre à 17h

Programme de la commémoration

Le chantre Gideon Zelermyer et la chorale de la synagogue Shaar Hashomayim participeront à la commémoration. Le chorale de Shaar Hashomayim date jusqu’à 1887. Avec Zelermyer, diplômé de l’Institut cantorial de Tel Aviv, ils ont fait des tournées en Amérique du Nord et au Royaum-Uni, et leur série d’enregistrements, The Music of Congregation Shaar Hashomayim, a reçu les éloges critiques. En 2016, ils ont chanté lors de la commémoration de l’Holocauste des Nations Unies à New York, pour la Journée internationale de commémoration pour les victimes de l’Holocauste. (CJN News)

Ils sont également lauréats du Grammy Award de la meilleure prestation rock pour leur collaboration sur l’album de Leonard Cohen You Want It Darker. (Montreal Gazette)

Kristallnacht (ou la nuit de cristal)

Kristallnacht (Nuit de cristal) est le nom donné aux violentes attaques perpétrées contre les commerces, lieux de cultes et maisons des Juifs dans toute l’Allemagne et dans les pays annexés (Autriche et Sudètes) les 9 et 10 novembre 1938. Ces violences ont été mises en œuvre par des dirigeants nazis. Le bruit des vitres cassées explique le nom qu’on a donné à l’événement.

Pour savoir plus sur Kristallnacht et l’Holocauste, consultez Brève Histoire de l’Holocauste.

L’impact de Kristallnacht

« Les événements de la Nuit de Cristal représentent l’un des moments les plus importants de la politique nationale-socialiste antisémite. Les historiens ont noté, qu’après le pogrom, la politique anti-juive fut de plus en plus concentrée dans les mains de la SS. En outre, la passivité avec laquelle la plupart des civils allemands ont répondu à la violence indiqua au régime nazi que la population était prête pour des mesures plus radicales. » (United States Holocaust Memorial Museum)

Dans cet extrait de témoignage, survivant de l’Holocauste Dora Cohen Dora décrit ce qu’elle a vu et vécu pendant Kristallnacht: