Cette bague de mariage communale est composée d’un dôme supérieur qui s’ouvre pour y placer le jonc de mariage. La base de la bague a la forme d’une étoile de David, tout comme la base de la partie supérieure. Le détail d’une armoirie est gravé sous l’anneau. Ce type de bague était utilisé lors des célébrations de mariages dans une même communauté.

Une bague de mariage communale

Ce type de bague était utilisé lors des célébrations de mariages dans une même communauté. La base a la forme d’une étoile de David.
1

Ce type de bague était utilisé lors des célébrations de mariages dans une même communauté. La base a la forme d’une étoile de David.

La bague est composée d’un dôme supérieur qui s’ouvre pour y placer le jonc de mariage.
2

La bague est composée d’un dôme supérieur qui s’ouvre pour y placer le jonc de mariage.

Le détail d’une armoirie est gravé sous l’anneau.
3

Le détail d’une armoirie est gravé sous l’anneau.

Mariage de Zigmund Barna et Elisabeth Molnar, Budapest, 1926.
4

Mariage de Zigmund Barna et Elisabeth Molnar, Budapest, 1926.

Mariage juif à Paris, 1933.
5

Mariage juif à Paris, 1933.

Bella et Adolph Shonfeld le jour de leur mariage, Derecske, 1928.
6

Bella et Adolph Shonfeld le jour de leur mariage, Derecske, 1928.

Le mariage dans la tradition juive

Un rabbin officialise les mariages religieux juifs lors desquels les époux se placent sous un dais nuptial. Lors des cérémonies juives orthodoxes, l’homme recouvre d’un voile le visage de sa femme avant qu’elle le rejoigne devant le rabbin. Il y a ensuite la récitation du ketuba, le contrat de mariage, puis l’échange des vœux et de l’anneau. L’homme glisse l’anneau sur l’index droit de son épouse et s’arrête après la première phalange lorsqu’elle plie le doigt. Une dernière tradition est le bris d’un verre par le nouvel époux. Celle-ci a plusieurs interprétations, soit l’évocation de la destruction du temple de Jérusalem, ou bien que, même en ces temps de réjouissances, il y a de la tristesse dans le monde.

Cette bague de mariage communale a été donnée au Musée de l’Holocauste Montréal par Barbara Ponti-Hill en 2011.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.

Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Brève histoire de l’Holocauste

Découvrez notre guide de référence pour enseigner l’histoire de l’Holocauste.

Télécharger le guide

Faites un don d’objet

Pour faire un don d’objet au Musée de l’Holocauste Montréal, téléphonez au (514) 345-2605 ou remplissez ce formulaire.

Remplir le formulaire