Cette médaille fut remportée par le boxeur professionnel David Kropveld lors d’une compétition en 1941. Deux boxeurs sont représentés en relief sur le recto de cette médaille argentée.

La médaille de boxe

Cette médaille fut remportée par le boxeur professionnel David Kropveld lors d’une compétition en 1941. (Photo : Peter Berra)
1

Cette médaille fut remportée par le boxeur professionnel David Kropveld lors d’une compétition en 1941. (Photo : Peter Berra)

David Kropveld était un Juif originaire des Pays-Bas. Sa carte d'identité néerlandaise est estampillée d'un J.
2

David Kropveld était un Juif originaire des Pays-Bas. Sa carte d'identité néerlandaise est estampillée d'un J.

David Kropveld était un Juif originaire des Pays-Bas. Sa carte d'identité néerlandaise est estampillée d'un J.
3

David Kropveld était un Juif originaire des Pays-Bas. Sa carte d'identité néerlandaise est estampillée d'un J.

David Kropveld, boxeur et résistant

Juif originaire des Pays-Bas, David part retrouver son père en Belgique en 1940. Ils rejoignent ensuite la Brigade blanche, un groupe de résistance belge, qui leur fournit de faux-papiers. David est arrêté en 1942 et envoyé à la prison de Dijon en France non-occupée. Libéré, il sera retrouvé quelques semaines plus tard par la Gestapo à Bruxelles en compagnie de son père. Ils sont alors déportés au camp de concentration d’Auschwitz, sélectionnés pour le travail forcé et identifiés comme prisonniers politiques.

Survivre en disputant des matchs de boxe

Après leur transfert au camp de Treblinka, David est témoin de l’assassinat de son père par un garde allemand. À l’automne 1944, un autre garde le reconnaît et lui permet d’être déporté à nouveau à Auschwitz. Il y disputera des matchs de boxe contre d’autres prisonniers pour le divertissement des surveillants nazis. David réussit à s’enfuir lors d’une marche de la mort, mais il sera le seul membre de sa famille à survivre à l’Holocauste.

David rencontre sa femme en 1945 et décide d’émigrer à Cuba, puis à Montréal, où il entreprend une carrière de boucher.

David Kropveld a fait don de ces objets personnels à la création Musée de l’Holocauste Montréal en 1979.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Dessine-moi l'histoire... des Juifs aux Pays-Bas

Réalisez cette activité pédagogique avec votre classe.

En savoir plus

Faites un don d’objet

Pour faire un don d’objet au Musée de l’Holocauste Montréal, téléphonez au (514) 345-2605 ou remplissez ce formulaire.

Remplir le formulaire

Visitez notre exposition permanente

Retrouvez les autres médailles de David Kropveld dans notre exposition permanente.

En savoir plus