Cette machine à écrire de la marque Hermes 2000 possède des caractères de l’alphabet hébreu. Elle se range dans un boîtier jaune qui a une poignée pour faciliter son transport. Elle a appartenue à Eliezer Basch qui l’a utilisé pour écrire ses mémoires après la guerre.

Un survivant de l'Holocauste rédige ses mémoires

Machine à écrire ayant appartenu à Eliezer Basch qui l'a utilisée pour écrire ses mémoires après la guerre. Elle se range dans un boîtier jaune. (Photo : Peter Berra)
1

Machine à écrire ayant appartenu à Eliezer Basch qui l'a utilisée pour écrire ses mémoires après la guerre. Elle se range dans un boîtier jaune. (Photo : Peter Berra)

Cette machine à écrire de la marque Hermes 2000 possède des caractères de l’alphabet hébreu. (Photo : Peter Berra)
2

Cette machine à écrire de la marque Hermes 2000 possède des caractères de l’alphabet hébreu. (Photo : Peter Berra)

Le livre « Profils cachés », écrit par Eliezer Basch et publié en 1978.
3

Le livre « Profils cachés », écrit par Eliezer Basch et publié en 1978.

Le livre « Sous le joug de Staline » , écrit par Eliezer Basch et publié en 1980.
4

Le livre « Sous le joug de Staline » , écrit par Eliezer Basch et publié en 1980.

Le parcours d’Eliezer Basch en URSS

En 1940, Eliezer Basch et sa fiancée Blanka sont partis vers l’URSS afin de fuir le nazisme. Ils sont cependant arrêtés et, considérés comme des opposants politiques, ils sont séparés. Eliezer est envoyé en Sibérie et Blanka au Kazakhstan. Ils ne se sont retrouvés qu’après la guerre, en 1948, à Budapest. Ils ont ensuite rejoint le camp de personnes déplacées de Munich.

Eliezer et Blanka Basch immigrent à Montréal en 1950, puis déménagent en Ontario. Ils reviennent cependant vivre à Montréal afin que leur fille Eva puisse étudier dans une école juive. Eliezer a acheté un magasin de laine sur le boulevard Saint-Laurent qu’il a géré jusqu’à sa retraite.

Eva Basch a fait don de cette machine à écrire au Musée de l’Holocauste Montréal en 2013.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Faites un don d’objet

Pour faire un don d’objet au Musée de l’Holocauste Montréal, téléphonez au (514) 345-2605 ou remplissez ce formulaire.

Remplir le formulaire

Nouvelle Reliée

Levée de fonds
03 mai 2017

Pianos for Peace

En savoir plus