Cette lettre officielle est une réponse à Lou Zablow, président de l’Association des survivants de l’oppression nazie. Elle est signée par Pierre Elliot Trudeau, alors Ministre de la Justice et Procureur général du Canada, le 20 avril 1967. Cette lettre fait mention de la loi sur la propagande haineuse au Canada.

Criminaliser la propagande haineuse au Canada

Cette lettre officielle est une réponse à Lou Zablow, président de l’Association des survivants de l’oppression nazie. Elle est signée par Pierre Elliot Trudeau, alors Ministre de la Justice et Procureur général du Canada, le 20 avril 1967. Cette lettre fait mention de la loi sur la propagande haineuse au Canada.
1

Cette lettre officielle est une réponse à Lou Zablow, président de l’Association des survivants de l’oppression nazie. Elle est signée par Pierre Elliot Trudeau, alors Ministre de la Justice et Procureur général du Canada, le 20 avril 1967. Cette lettre fait mention de la loi sur la propagande haineuse au Canada.

Lou Zablow prononce un discours lors d'une cérémonie honorant les auteurs de la loi contre la propagande haineuse au Canada, Montréal en 1967.
2

Lou Zablow prononce un discours lors d'une cérémonie honorant les auteurs de la loi contre la propagande haineuse au Canada, Montréal en 1967.

Lou Zablow et le Premier ministre du Canada Lester B. Pearson à Ottawa pendant une marche afin de commémorer l'Holocauste à Ottawa le 7 mai 1965.
3

Lou Zablow et le Premier ministre du Canada Lester B. Pearson à Ottawa pendant une marche afin de commémorer l'Holocauste à Ottawa le 7 mai 1965.

Lou Zablow, membre fondateur du Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal

Lou Zablow était originaire de Lodz, en Pologne. Durant la guerre, il est déporté dans plusieurs camps de concentration dont Auschwitz, Sachenhausen et Mauthausen. Il survit à l’Holocauste et immigre au Canada en 1949.

Il fonde avec d’autres survivants installés à Montréal l’Association des survivants de l’oppression nazie. Durant la décennie 1960, cette association fait pression sur le gouvernement canadien pour amender le code criminel et interdire la propagande haineuse.

Les membres de l’Association des survivants de l’oppression nazie sont les principaux fondateurs du Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal. Fondé en 1979, il devient le Musée de l’Holocauste Montréal en 2017.

Lou Zablow a fait don de ce document au Musée en 2002.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Vous êtes enseignant?

Découvrez les ressources à votre disposition pour enseigner l’histoire de l’Holocauste à votre classe.

Aller vers Éducation

Nouvelle Reliée

Faites un don d’objet

Pour faire un don d’objet au Musée de l’Holocauste Montréal, téléphonez au (514) 345-2605 ou remplissez ce formulaire.

Remplir le formulaire