Pola Reich a porté ce sous-vêtement beige en guise de pantalon. Elle l’a porté sous la robe de son uniforme de prisonnière au camp de Majdanek.

Porté en guise d'uniforme par une prisonnière du camp de Majdanek

Sous-vêtement porté par Pola Reich en guise de pantalon sous la robe de son uniforme de prisonnière au camp de Majdanek. (Photo : Peter Berra)
1

Sous-vêtement porté par Pola Reich en guise de pantalon sous la robe de son uniforme de prisonnière au camp de Majdanek. (Photo : Peter Berra)

Pola porte ce sous-vêtement, en tant que pantalons, jusqu’au moment où elle est libérée en novembre 1944. (Photo : Peter Berra)
2

Pola porte ce sous-vêtement, en tant que pantalons, jusqu’au moment où elle est libérée en novembre 1944. (Photo : Peter Berra)

Portrait de Pola Reich pris après la guerre vers 1947.
3

Portrait de Pola Reich pris après la guerre vers 1947.

La détention de Pola Reich pendant la guerre

Pola Reich est détenue au camp de Majdanek entre 1943 et 1944. À l’été 1944, l’armée soviétique s’approche du camp, c’est pourquoi Pola est déportée au ghetto de Czestochowa. Elle porte ce sous-vêtement, en tant que pantalons, jusqu’au moment où elle est libérée en novembre 1944.

Des sous-vêtements, souvenir de sa vie pendant l’Holocauste

Pola s’est mariée en 1947 et a immigré au Canada en 1950. Elle a eu trois enfants, dont Gina qui, alors âgée de sept ans, découvre le vêtement pour la première fois. Dégoûtée par l’allure du tissu déchiré, elle demande à sa mère ce que c’est. Pola lui répond seulement qu’elle l’a porté dans un camp de concentration. Elle le remet à sa place, mais cette découverte a laissé une forte impression dans la tête de la petite fille.

Gina Eskenazi a fait don de ce sous-vêtement au Musée de l’Holocauste Montréal en 2009 afin que les  générations futures reconnaissent la valeur de la dignité et de la vie humaine.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Qu’est-ce qu’un génocide?

Visitez notre exposition virtuelle : « Ensemble contre le génocide : comprendre, questionner, prévenir. »

En savoir plus

Nouvelle Reliée

Commémoration
23 avril 2017

Yom Hashoah

En savoir plus

Expliquez la déshumanisation avec cet objet

Retrouvez d’autres conseils sur comment enseigner l’Holocauste aux élèves de 11 à 17 ans.

Enseigner l'Holocauste au secondaire