Ce certificat atteste que Nicolas Xiradacis a sauvé la vie à des familles juives durant l’Holocauste. Il a été émis à Larissa le 6 juillet 1961. Une importante communauté juive sépharade vivait à Larissa, une ville située au centre-nord de la Grèce, avant la guerre.

Le certificat de Nicolas Xiradacis

Ce certificat atteste que Nicolas Xiradacis a sauvé la vie à des familles juives durant l’Holocauste. Il a été émis à Larissa le 6 juillet 1961
1

Ce certificat atteste que Nicolas Xiradacis a sauvé la vie à des familles juives durant l’Holocauste. Il a été émis à Larissa le 6 juillet 1961

L’occupation de la Grèce par les pays de l’Axe

L’Allemagne nazie et ses alliées, l’Italie et la Bulgarie, envahissent la Grèce en 1941. Son territoire est séparé en zones d’occupation par chacun de ces pays. Les Juifs grecs sont arrêtés et déportés aux centres de mise en mort en Pologne. Certains ont réussis à se cacher chez des connaissances ou sur les Îles grecques non-occupées.

La famille de Nicolas Xiradacis

Nicolas était fermier sur l’île grecque de Salamine. Il a aidé des familles juives de Larissa à se cacher chez lui durant l’occupation. Ce document a été émis à la demande de son fils, Iosef Xiradacis, en 1961. Il a été trouvé dans la résidence de ce dernier à Montréal. Iosef n’avait jamais raconté cette histoire à ses enfants, les petits-enfants de Nicolas.

Maria Fotopulos a fait don de ce document au Musée de l’Holocauste Montréal en 2015.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Brève histoire de l’Holocauste

Découvrez notre guide de référence pour enseigner l’histoire de l’Holocauste.

En savoir plus

Découvrez nos expositions itinérantes

Visitez l’exposition «Et en 1948, je suis arrivé au Canada» – L’Holocauste en six dates.

En savoir plus