Ce brassard rouge recouvert d’un tissu blanc est marqué des noms de quatre camps : Auschwitz, Bergen-Belsen, Leipzig et Terezin. Il s’agit des quatre camps de concentration où Edith Reh (née Edit Mauer) a été détenue durant l’Holocauste. Son numéro de prisonnière 50171 est inscrit à côté du camp de Leipzig. Elle a écrit elle-même ces inscriptions après la guerre en guise de mémento.

Le brassard d’Edith Reh

Ce brassard rouge recouvert d’un tissu blanc est marqué des noms de quatre camps : Auschwitz, Bergen-Belsen, Leipzig et Terezin. Il s’agit des quatre camps de concentration où Edith Reh a été détenue durant l’Holocauste.
1

Ce brassard rouge recouvert d’un tissu blanc est marqué des noms de quatre camps : Auschwitz, Bergen-Belsen, Leipzig et Terezin. Il s’agit des quatre camps de concentration où Edith Reh a été détenue durant l’Holocauste.

Son numéro de prisonnière 50171 est inscrit à côté du camp de Leipzig. Elle a écrit elle-même ces inscriptions après la guerre en guise de mémento.
2

Son numéro de prisonnière 50171 est inscrit à côté du camp de Leipzig. Elle a écrit elle-même ces inscriptions après la guerre en guise de mémento.

 

La déportation d’Edith Reh dans les camps de concentration nazis

Originaire de Hongrie, Edith Reh est déportée à Auschwitz avec sa mère. Elle est séparée de celle-ci lorsque sa mère est sélectionnée et envoyée à la chambre à gaz. Edith a une infection au pied et passe plusieurs semaines à l’infirmerie du camp. En septembre 1944, Edith est déportée à Bergen-Belsen et assignée au travail forcé.

Edith doit participer à une marche de la mort jusqu’au camp-ghetto de Theresienstadt (Terezin), en République tchèque. Elle a reçu ce brassard des autorités allemandes à son arrivée. Face à l’avancée des soldats soviétiques, les gardes allemands quittent graduellement le camp et elle est libérée le 8 mai 1945.

Edith Reh a fait don de ce brassard au Musée de l’Holocauste Montréal en 1987. Il est désormais présenté dans l’exposition permanente du Musée.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec."Objets

Téléchargez notre application

Visitez le Musée de l’Holocauste Montréal à l’aide de notre application pour tablettes Apple ou Android.

Visitez notre exposition permanente

Retrouvez cet objet dans notre exposition permanente.

En savoir plus