Cette carte de membre du groupe de résistance belge «Les Affranchis» appartenait à Léopold Heinz Rübler. Le logo du groupe, une tête de mort avec un sourire moqueur, est imprimé sur le dessus du livret.

Léopold Heinz Rübler, résistant du groupe « Les Affranchis »

Cette carte de membre du groupe de résistance belge «Les Affranchis» appartenait à Léopold Heinz Rübler. Le logo du groupe, une tête de mort avec un sourire moqueur, est imprimé sur le dessus du livret.
1

Cette carte de membre du groupe de résistance belge «Les Affranchis» appartenait à Léopold Heinz Rübler. Le logo du groupe, une tête de mort avec un sourire moqueur, est imprimé sur le dessus du livret.

Léopold a intégré la 4e compagnie de la division de Bruxelles du groupe «Les Affranchis» le 15 mai 1944. Il a participé aux opérations de résistance jusqu’au 18 novembre 1944.
2

Léopold a intégré la 4e compagnie de la division de Bruxelles du groupe «Les Affranchis» le 15 mai 1944. Il a participé aux opérations de résistance jusqu’au 18 novembre 1944.

Son numéro de matricule 01699 est imprimé sur ce brassard avec le logo du groupe Les Affranchis.
3

Son numéro de matricule 01699 est imprimé sur ce brassard avec le logo du groupe Les Affranchis.

Léopold Heinz Rübler en uniforme en 1945.
4

Léopold Heinz Rübler en uniforme en 1945.

Léopold Heinz Rübler avec des membres du groupe de résistance Les Affranchis photographiés à Bruxelles en 1944.
5

Léopold Heinz Rübler avec des membres du groupe de résistance Les Affranchis photographiés à Bruxelles en 1944.

Les  membres du groupe de résistance Les Affranchis photographiés à Bruxelles en 1944.
6

Les membres du groupe de résistance Les Affranchis photographiés à Bruxelles en 1944.

Léopold Heinz Rübler, résistant à Bruxelles

Léopold a intégré la 4e compagnie de la division de Bruxelles du groupe «Les Affranchis» le 15 mai 1944. Il a participé aux opérations de résistance jusqu’au 18 novembre 1944. Son numéro de matricule était le 01699. Les Affranchis ont compté près de 850 membres résistants durant la guerre, dont 158 ont été déportés dans un camp de concentration.

Léopold Heinz Rübler était le beau-frère de Walter Absil, un jeune juif autrichien s’étant caché à Bruxelles avec sa sœur Liese.

Walter a fait don de ce document au Musée de l’Holocauste Montréal en 2000.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Vous êtes enseignant?

Découvrez les ressources à votre disposition pour enseigner l’histoire de l’Holocauste à votre classe.

Aller vers Éducation

Faites un don d’objet

Pour faire un don d’objet au Musée de l’Holocauste Montréal, téléphonez au (514) 345-2605 ou remplissez ce formulaire.

Remplir le formulaire