Ce coffret en bois est décoré de motifs végétaux gravés sur tous ses côtés. Sur le couvercle, le profil d’un homme portant un chapeau et fumant une pipe est représenté. Les initiales « B. S. » sont gravées sur l’épaule de l’homme. Un pic de mandoline jaune a été déposé à l’intérieur.

La famille Szpajzer : déportée à Auschwitz

L’inscription Pamiatka z Kazimierza signifie « Souvenir de Kazimierz », le quartier de Cracovie où vivait Beniek  et de nombreux Juifs avant la guerre. (Photo : Peter Berra)
1

L’inscription Pamiatka z Kazimierza signifie « Souvenir de Kazimierz », le quartier de Cracovie où vivait Beniek et de nombreux Juifs avant la guerre. (Photo : Peter Berra)

Coffret fabriqué et gravé par Beniek Szpajzer avant la guerre. Le pic de mandoline à l'intérieur appartenait à son frère Abraham. (Photo : Peter Berra)
2

Coffret fabriqué et gravé par Beniek Szpajzer avant la guerre. Le pic de mandoline à l'intérieur appartenait à son frère Abraham. (Photo : Peter Berra)

Un portrait de Beniek Szpajzer en 1929.
3

Un portrait de Beniek Szpajzer en 1929.

Cette carte postale a été écrite par Beniek en 1942 dans le ghetto de Varsovie. Il remercie sa mère pour le paquet qu’elle lui a envoyé de France
4

Cette carte postale a été écrite par Beniek en 1942 dans le ghetto de Varsovie. Il remercie sa mère pour le paquet qu’elle lui a envoyé de France

Rosette et Andzia Szpajzer photographiées en 1938. Elles sont toutes les deux mortes à Auschwitz avec leur père Beniek.
5

Rosette et Andzia Szpajzer photographiées en 1938. Elles sont toutes les deux mortes à Auschwitz avec leur père Beniek.

Muguette Myers photographiée vers 1941 en France et portant l’étoile jaune sur sa robe.
6

Muguette Myers photographiée vers 1941 en France et portant l’étoile jaune sur sa robe.

La famille Szpajzer déportée du ghetto de Varsovie à Auschwitz

Ce coffret a été fabriqué et gravé par Beniek Szpajzer avant la guerre. Son frère Abraham avait immigré en France, mais Beniek est demeuré en Pologne avec sa famille. Quand le pays est envahi par l’Allemagne, Beniek et ses deux filles, Rosette et Andzia, sont forcés d’habiter dans le ghetto de Varsovie. Ils sont déportés à Auschwitz, où ils ont été tués tous les trois. Le second frère de Beniek, Izaak, est également détenu à Auschwitz, mais a survécu en jouant dans l’orchestre du camp. Leur frère Abraham est décédé en France en 1935.

Muguette Myers, la fille d’Abraham Szpajzer qui a vécue cachée en France durant l’occupation, a fait don de ce coffret au Musée de l’Holocauste Montréal en 2003.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.Objets phares de l'Holocauste, Plan culturel numérique du Québec.

Téléchargez notre application

Visitez le Musée de l’Holocauste Montréal à l’aide de notre application pour tablettes Apple ou Android.

Nouvelle Reliée

Film
19 juin 2017

The Uncondemned

En savoir plus

Faites un don d’objet

Pour faire un don d’objet au Musée de l’Holocauste Montréal, téléphonez au (514) 345-2605 ou remplissez ce formulaire.

Remplir le formulaire