Clandestinité

Sidney Zoltak

Sidney Zoltak décrit l'année qu'il a passée à se cacher sur une ferme polonaise.

Source: Musée de l’Holocauste Montréal, 2001; montage: Musée de l’Holocauste Montréal, 2015

Sidney Zoltak est né en 1931 à Siemiatycze en Pologne. La ville est occupée par les Soviétiques de 1939 à 1941, puis par les Allemands qui mettent en place de sévères mesures antijuives.

En août 1942, les Juifs sont forcés de s’installer dans le ghetto. Quatre mois plus tard, lors de la liquidation du ghetto, Sidney et sa famille s’enfuient et se cachent chez des villageois. Ils changent plusieurs fois de cachette après quelques mois pour finalement se cacher dans une grange ouverte.

 

Pour des raisons de sécurité, au cas où quelqu'un nous verrait sortir et entrer, nous changions de cachette.
Sidney Zoltak

Après sa libération en juillet 1944, la famille retourne à la maison et Sidney reprend ces études. En 1945, ils quittent la Pologne et se rendent en Italie. Le père de Sidney meurt et Sidney et sa mère vivent dans des camps de personnes déplacées en Italie jusqu’en 1948 où ils immigrent au Canada et s’installent à Montréal.

Sidney se marie avec une survivante en 1954 et a deux fils avec elle. Il restera en contact avec une des familles polonaises qui a caché sa famille pendant la guerre et il lui rendra visite plusieurs fois.