Camps

Meir Schondorf

Meir Schondorf décrit la marche de la mort d'Auschwitz au camp de concentration de Gross-Rosen.

Source : McGill Living Testimonies, 1994; montage : Musée de l’Holocauste Montréal, 2016

Meir Schondorf est né en 1928 dans une famille orthodoxe à Bardejov en Tchécoslovaquie (aujourd’hui en Slovaquie). En 1942, la plupart des Juifs de Bardejov sont déportés. La famille de Meir réussit à rester en ville, bien que leur commerce soit saisi.

En octobre 1944, la famille est déportée à Auschwitz. Meir est séparé de ses parents et envoyé travailler dans une mine près de Buna. Le 18 janvier 1945, les prisonniers sont évacués d’Auschwitz et forcés de participer à une marche de la mort vers le camp de concentration de Gross-Rosen.

Si tu trébuchais, tu te retrouvais avec une balle dans la tête.
Meir Schondorf

Meir est ensuite transféré à Buchenwald. Il est libéré par les Américains en avril 1945. Il retourne à Bardejov où il retrouve sa mère, son frère et sa sœur.

En 1948, il immigre au Canada. Il se marie avec Rena, elle aussi survivante de l’Holocauste, avec qui il a deux enfants.

Objet relié

L'uniforme de Louis Miller

Voir cet objet

Portez le flambeau!

Participez à la Course pour commémorer le dimanche 24 septembre 2017, lors du Marathon Oasis Rock’n’Roll de Montréal.

Devenir membre de l'équipe

Nouvelle Reliée

Levée de fonds
03 mai 2017

Pianos for Peace

En savoir plus

Accédez aux collections canadiennes de témoignages