Ghetto

Lou Zablow

Lou Zablow explique comment il faisait semblant de mener une vie normale dans le ghetto.

Source : Musée de l’Holocauste Montréal, 2000; montage : Musée de l’Holocauste Montréal, 2015

Lou Zablow est né en 1924 à Lodz, en Pologne. Quand la Pologne est envahie par les Allemands, son père est enrôlé dans l’armée polonaise. En mars 1940, Lou et sa mère déménagent au ghetto de Lodz.
Lou rejoint la colonie agricole sioniste, Hanoar Hatsioni, et y travaille pendant presqu’un an. Quand toutes les colonies sionistes du ghetto sont liquidées, Lou s’occupe des orphelins. Ensuite il travaille dans les bureaux de plusieurs usines au ghetto.

Il y avait très peu à manger, mais elle
mettait la table.
Lou Zablow

Lou est déporté à Auschwitz en août 1944. Ensuite, il est transféré au camp de concentration de Sachsenhausen en Allemagne, puis à Mauthausen en Autriche. En avril 1945, il est forcé de prendre part à une marche de la mort vers le camp de Gunskirchen. Il est libéré par l’armée américaine le 4 mai 1945.

Après la guerre, Lou vit à Linz en Autriche et travaille pour l’armée comme interprète. Il immigre à Montréal en 1949. Lou est un des fondateurs du Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal.

Découvrez d’autres clips du témoignage de Lou Zablow:

Objet relié

L'inauguration du Centre commémoratif de l'Holocauste à Montréal

Voir cet objet