Résistance

Jack Klajman

Jack Klajman raconte son expérience pendant le soulèvement du ghetto de Varsovie.

Source : CJCCNA, montage : Musée de l’Holocauste Montréal

Jack Klajman est né en 1931 à Varsovie, en Pologne. Il est le seul survivant d’une grande famille.

En 1940, sa famille est forcée de déménager au ghetto de Varsovie et Jack fait entrer de la nourriture clandestinement pour les soutenir. Il travaille comme coursier pour la résistance pendant le soulèvement du ghetto et vit dans les égouts avant de sortir clandestinement. Il est caché par une femme non-juive, mais il est découvert. Réussissant à convaincre les Allemands qu’il est Polonais, il est amené dans un orphelinat, mais il doit s’enfuir encore une fois quand son identité est découverte.

Les Allemands sont entrés, mais cette fois-ci les Juifs les attendaient.
Jack Klajman

Après la guerre, Jack va à Lublin où il gagne sa vie en chantant. Il vit ensuite dans un orphelinat à Düsseldorf en Allemagne, puis il est envoyé en Angleterre.
Il immigre au Canada avec le programme des orphelins de guerres et s’installe à London, en Ontario. Il devient fourreur, comme son père et son grand-père avant lui.