En plus de commettre le génocide des Juifs, les nazis ont commis le génocide des Roms et des Sinti. Soyez des nôtres le 2 août, Journée de commémoration de ce génocide, et découvrez les témoignages des survivants Roms.

Le génocide des Roms

Le 2 août est une date importante pour la commémoration du génocide des Roms. « Dans la nuit du 2 au 3 août 1944, les nazis ont liquidé le ‘camp de familles tziganes’ (Zigeunerfamilienlager) d’Auschwitz II-Birkenau. Près de 3000 enfants, femmes et hommes des derniers prisonniers roms ont été assassinés dans les chambres à gaz. » (Auschwitz-Birkenau)

Settela Steinbach dans un train de déportation vers Auschwitz. @United States Holocaust Memorial Museum / Nederlands Instituut voor Beeld en Geluid@United States Holocaust Memorial Museum / Nederlands Instituut voor Beeld en Geluid

Anna Maria ‘Settela’ Steinbach

Découvrez l’histoire de Settela Steinbach, jeune fille filmée alors qu’elle regardait vers l’extérieur alors que l’on ferme la porte du train la déportant vers Auschwitz.

Cette célèbre image a longtemps été un symbole de la souffrance des juifs pendant l’Holocauste jusqu’à ce qu’un journaliste découvre en 1994 l’identité de la jeune fille. Settela Steinbach faisait partie d’un groupe de 571 Sinti arrêtés en 1944 et internés dans le camp Westerbork.

Sa mère, ses deux frères, ses deux sœurs, sa tante, ses deux neveux et sa nièce ont été assassinés quelques mois après. Son père fut le seul survivant de la famille Steinbach.

La reconaissance du 2 août

« On ne connaît pas exactement le nombre de [Roms] tués au cours de la Shoah. Bien que des chiffres ou des pourcentages précis ne puissent pas être vérifiés, les historiens estiment que les Allemands et leurs alliés auraient exterminé environ 25% des [Roms] européens. Sur un peu moins d’un million de [Roms] vivant en Europe avant la guerre, jusqu’à 220 000 auraient ainsi été tués par les Allemands et leurs partenaires de l’Axe. » (United States Holocaust Memorial Museum)

Aujourd’hui, l’histoire des Roms sous le régime nazi reste largement méconnue. Le 2 août n’a pas encore été officiellement reconnu comme la journée de commémoration du génocide des Roms.

RSVP

Partenaires

Recevez nos invitations

Abonnez-vous à nos listes de diffusion électroniques pour recevoir nos dernières communications, déclarations publiques et invitations à nos événements.

Remplir le formulaire

Visitez l'exposition virtuelle

Réfléchir sur le génocide en tant que crime qui peut être étudié, compris et qui, en conséquence, peut et doit être arrêté.

En savoir plus

Lisez nos positions publiques

Le Musée de l’Holocauste Montréal mets en oeuvre des actions et des programmes afin de sensibiliser les décideurs et la population.

En savoir plus